Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

decouverte

Oyez oyez chers regardeurs d’Horizons

9 Juin 2021, 18:45pm

Publié par Parisianne

Oyez oyez chers regardeurs d’Horizons

Ces beaux livres que vous voyez là permettront de réaliser des rêves d’enfants malades grâce à l’énergie déployée par Quichottine, mais aussi grâce à tous les participants à ce livre à 91 mains.
 

Seulement, sans vous rien n’est possible.

Le  livre est en précommande jusqu’au 15 juin, il vous suffit pour cela de suivre le lien des Anthologies Éphémères que je vous mets ci-dessous et de passer commande à Quichottine.  Et si vous avez un problème, n’hésitez pas à me contacter. Mais surtout, n’hésitez pas à commander le livre.

Cette souscription permet une impression en nombre mais se termine bientôt ! 

Pour les enfants, merci !

 

Voir les commentaires

Square de la place des Martyrs juifs du Vélodrome d'hiver

20 Mars 2021, 21:49pm

Publié par Parisianne

Square de la place des Martyrs juifs du Vélodrome d'hiver

Nous sommes ici à deux pas de l'emplacement du Vélodrome d'Hiver, qui reste aujourd'hui gravé dans nos mémoires en raison de la terrible rafle des 16 et 17 juillet 1942 ; plus de treize mille personnes dont un tiers d'enfants entassés là, pendant plusieurs jours, dans des conditions horribles avant d'être déportés à Auschwitz.

 

Square de la place des Martyrs juifs du Vélodrome d'hiver
Square de la place des Martyrs juifs du Vélodrome d'hiver
Square de la place des Martyrs juifs du Vélodrome d'hiver

Aujourd'hui, un square qui longe la Seine et sous lequel passe le RER a été aménagé en mémoire de ces victimes de la barbarie. Une sculpture très expressive du Walter Spitzer et de l'architecte Mario Azagury en est le coeur.

Il y a non loin de là un jardin mémorial des enfants du Vél' d'Hiv'.

Le site en bord de Seine, malgré la modernité froide de l'environnement de tours est émouvant.

Il y a dans de nombreux jardins parisiens des stèles en verre sur lesquelles sont gravés les noms des enfants déportés, c'est toujours bouleversant de lire ces noms de très jeunes enfants au détour d'une flânerie. 

 

Voir les commentaires

Paris XV, Square Bela Bartok

18 Mars 2021, 21:29pm

Publié par Parisianne

Petite oasis au coeur des tours du XVe arrondissement, le square Bela Bartok longe le quai de Grenelle, entre les Ponts Bir Hakeim et Pont de Grenelle.

Paris XV, Square Bela Bartok

En arrivant par la dalle du Front de Seine, on le devine d'en haut, comme une bouffée d'oxygène, confirmée par le maître des lieux avec qui j'ai eu une petite conversation sans toutefois parvenir à le faire poser devant la Tour Eiffel, le masque et les lunettes ne faisant pas toujours bon ménage, il m'a trouvée un peu longue pour la mise au point, quand j'ai eu cadré la Tour et le piquet sur lequel Maître Rouge-gorge me faisait l'honneur de poser... il était parti !

Vous voyez la Tour Eiffel sur la dernière photo !Vous voyez la Tour Eiffel sur la dernière photo !Vous voyez la Tour Eiffel sur la dernière photo !

Vous voyez la Tour Eiffel sur la dernière photo !

C'est un jardin planté de magnolias, bruyères et rhododendrons qui ne tarderont pas à offrir une explosion de couleurs comme vous pouvez le deviner sur mes photos malgré le gris ambiant.

Paris XV, Square Bela Bartok

Jardin hommage au compositeur hongrois, Bela Bartok (1881-1945), on y trouve une sculpture de l'artiste Imre Varga, offerte par la ville de Budaptest en 1982.

Et une fontaine Cristaux, en métal posé sur un socle de mosaïque, œuvre du sculpteur Jean-Yves Lechevallier.

Bela Bartok par Imre Varga

Bela Bartok par Imre Varga

Cristaux, Jean-Yves Lechevallier

Cristaux, Jean-Yves Lechevallier

A la sortie du square côté Place de Brazaville une bambouseraie offre une nature différente de ce à quoi nous sommes habitués dans les jardins parisiens, et aujourd'hui avec le vent, le froissement des feuilles de bambous faisait oublier les bruits de la ville.

Voir les commentaires

Ilse Beunen, L'ikebana pas à pas

11 Février 2021, 18:55pm

Publié par Parisianne

Ilse Beunen, L'ikebana pas à pas

C'est à travers un roman de Aki Shimazaki, Suzuran, que j'ai découvert l'art ikebana, et après quelques recherches sur le sujet, j'ai eu très envie de me pencher sérieusement sur le sujet. 

Voici un de mes premiers travaux pratiques avec les petits moyens du bord, c’est-à-dire un plat en guise de vase ikebana, branches et feuilles empruntées au voisinage et anémone chipée au bouquet acheté au marché !
Que les puristes, s’il y en a ici, ne s’offusquent pas de mes balbutiements irréfléchis.

 

Ikebana en japonais se compose des kanjis « ikeru » pour vivre, et « hana » pour fleur, et signifie littéralement « fleur vivante ». Ikebana est l’art de faire vivre les fleurs, et par extension les végétaux, à travers une manière réfléchie de les disposer.

Ilse Beunen, L'Ikebana pas à pas

L'ikebana est né de l'offrande de fleur dans le bouddhisme. On pose devant une image ou une statue trois éléments : une bougie, un bâton d'encens et une fleur.

C'est au cours de l'ère Muromachi (XIV-XVIe siècles) que sont posées les fondements de l'art et de la culture. On y trouve :

  • l'art du jardin
  • la cérémonie du thé
  • le théâtre Nô
  • le bouddhisme zen
  • l'ikebana

Ensuite, au fil des époques naîtront différents styles ikebana, enseignés par différentes écoles, la plus ancienne étant l'école Ikenobo.

Dans l'ensemble, les règles sont strictes et formelles. Je n'ai aucune formation autre que ma curiosité, je n'ai donc pas la prétention de faire du véritable ikebana, mais je m'en inspire et ce qui m'intéresse dans cet art si délicat, c'est la recherche d'équilibre et surtout l'épure très éloignée de mes habituels bouquets champêtres. Un autre regard sur le jardin.

Voir les commentaires

D'une académie à l'autre, concurrence oblige !

27 Mai 2020, 07:00am

Publié par Parisianne

D'une académie à l'autre, concurrence oblige !

Renouer avec Paris en marchant le matin tôt le long de la Seine, c'est goûter la beauté et l'histoire à la fois.

La bibliothèque Mazarine vue du Quai François Mitterand, créé grâce aux collections du cardinal Mazarin est ouverte aux savants dès 1643, il s'agit à l'origine de l'hôtel particulier de Mazarin. Elle sera ainsi la  première bibliothèque publique de France. 

Aujourd'hui rattachée à l'Institut de France, qui regroupe vous le savez les cinq académies :

  • L'Académie française,
  • L'Académie des inscriptions et belles-lettres
  • L'Académie des sciences
  • L'Académie des beaux-arts
  • L'Académie des sciences morales et politiques

 

 

D'une académie à l'autre, concurrence oblige !

Je ne résiste jamais à cette vue, et c'est toujours avec un plaisir non dissimulé que je flâne sur le Pont des Arts, heureusement libéré de ces cadenas d'amour que je m'étais amusée à ouvrir en mots pour libérer tous les pauvres cœurs serrés dans Mon Amour en cage.

Notre langue française s'abîme
Comme un vieux livre de cuisine

Julien Clerc, Gilles Etienne Roda

Jean-Lou Dabadie qui a tant écrit pour Julien Clerc, entre autre, n'a pas écrit ce texte là, pourtant, il aurait pu.

Voir les commentaires

Confinement créatif !

22 Avril 2020, 14:06pm

Publié par Parisianne

Confinement créatif !

J'espère avant tout que vous allez tous bien, et que vous supportez aussi bien que possible ce temps lent que nous vivons tous.

Cette période est propice aux créations diverses et variées, mon ami Hugues qui est décidément joueur - je vous invite à nouveau à aller tester ses jeux que vous trouverez ici - m'a suggéré, hier, de lancer un petit challenge créatif, suite à de très belles compositions que son amie Anne-Sophie a faites, et que nous découvrirons bientôt.

L'idée est enthousiasmante, alors je vous propose de jouer avec nous, sur vos blogs, en partageant aussi les créations de votre entourage si cela vous amuse. Mettez-moi les liens en commentaires et dans la mesure du possible je les intégrerai aux publications. 

Je publierai moi-même les photos de mes amies, et les miennes, avec juste le prénom, le titre de la création et éventuellement un petit commentaire de présentation.

Hugues est notre parrain ;-) mais les créations d'Anne-Sophie lui ont soufflé cette idée, je démarrerai donc avec une de ses compositions dès que je l'aurai reçue.

L'idée est simple, et sans contraintes, elles sont bien assez nombreuses dans notre quotidien aujourd'hui :

partager de jolies choses, créées par vous-même, ou simplement des objets qui vous entourent et que vous mettrez en scène. 

Peu importe ce que vous choisirez, que ce soit votre table, votre cuisine ou votre bibliothèque, en intérieur ou dans vos jardins, partageons toutes ces belles choses qui nous entourent pour rester ces "incorrigibles optimistes" évoqués par Jean-Michel Guenassia.

Clin d'oeil à eMmA pour le jeu avec les titres des livres.

Prenez bien soin de vous !

 

Voir les commentaires

A vous de jouer !

30 Mars 2020, 20:59pm

Publié par Parisianne

En cette période si étrange, et compliquée pour beaucoup, un ami informaticien a développé un nouveau jeu, suite à une discussion que nous avons eue. Il s’agit de reconstituer des mots découpés en groupes de lettres (pas vraiment des syllabes) par thèmes, allez voir, ce n’est pas si simple. Vous pouvez même jouer à plusieurs sur une même partie.

 

Le jeu est gratuit, vous n’avez aucune information à renseigner, vous ne serez nullement sollicités à des fins commerciales, et vous noterez l’adresse en  https donc sécurisée au maximum !

 

Et si vous êtes joueurs, vous trouverez aussi un Solitaire, un Memory et un Sudoku ! De quoi varier les plaisirs, il vous suffit pour cela de descendre en bas de la page du jeu des Syllabes.

 

N’hésitez pas à tester, à partager en copiant l’URL, et à mettre des commentaires que je transmettrai à l’intéressé !

 

Amusez-vous et surtout prenez soin de vous !

 

Voir les commentaires

Avec vue... promenade hors les murs

9 Novembre 2019, 17:20pm

Publié par Parisianne

Avec vue... promenade hors les murs

Juste pour le plaisir des yeux, je vous invite aujourd'hui à respirer un grand coup et à entamer avec moi l'ascension des 274 marches du phare du Touquet. Un petit effort pour un grand plaisir ! 

Édifice non seulement utile mais esthétiquement unique, ce phare de 57 mètres de haut est l'oeuvre de l'architecte Louis Quételart qui mourra avant la fin du chantier, repris par son fils. Il a été construit en 1949, en remplacement des deux précédents phares détruits par les Allemands.

La tour octogonale à faces convexes est en brique de parement rouge orangé du Pas-de-Calais.

Si vous passez dans la région, arrêtez-vous, les guides sont d'une infinie gentillesse et la vue imprenable !

Avec vue... promenade hors les murs
Avec vue... promenade hors les murs
Avec vue... promenade hors les murs
Avec vue... promenade hors les murs
Avec vue... promenade hors les murs
Avec vue... promenade hors les murs
Avec vue... promenade hors les murs
Avec vue... promenade hors les murs
Avec vue... promenade hors les murs

Voir les commentaires

Promenade hors les murs : Neuilly la Folie Sainte James

28 Octobre 2019, 20:04pm

Publié par Parisianne

Promenade hors les murs : Neuilly la Folie Sainte James

Une folie est une résidence de plaisance que se faisaient construire, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, de nobles ou riches personnes. C'est une sorte de caprice d'enfant gâté, souvent construites en un temps très courts, les folies étaient parfois l'enjeu d'un pari entre aristocrates. On en trouve plusieurs aux alentours de Paris.

Celle dont je vous parle aujourd'hui se situe à Neuilly, à deux pas du Bois de Boulogne. 

 

Promenade hors les murs : Neuilly la Folie Sainte James

Construite en 1778 par le célèbre architecte François-Joseph Bélanger, à qui l'on doit également le pavillon de Bagatelle, édifié à la demande du comte d'Artois, et certains décors du château de Maisons-Laffitte.

Ce domaine appartenait à Claude Baudard de Saint-James, trésorier général de la Marine et des Colonies de Louis XV, et s'étendait sur 23 hectares, jusqu'à la Seine.

 

Promenade hors les murs : Neuilly la Folie Sainte James
Promenade hors les murs : Neuilly la Folie Sainte James
Promenade hors les murs : Neuilly la Folie Sainte James

Entouré d'une trentaine de fabriques, ces constructions à vocation ornementale que l'on trouvait dans les parcs ou jardins, la maison aux façades néoclassiques est actuellement non utilisée. Une galerie d'art et un salon de thé pourrait y être ouverts. 

Parmi les fabriques, on peut encore voir aujourd'hui le Temple de l'Amour, le Rocher et un pont, une colonne antique également.

 

Promenade hors les murs : Neuilly la Folie Sainte James

« Ce jardin est, sans aucun doute, un exemple d’extravagance plutôt que de goût. Il y a un rocher construit devant la maison, ou plutôt une arche faite de grands blocs de pierre par-dessus lesquels l’eau semble s’écouler. Mais bien que cela ait été construit à grands frais, cela n’a rien à voir avec la nature ou la beauté naturelle, puisque les roches sont mélangées avec des pierres sculptées, et il y a un petit temple corinthien au centre, et tout le reste est également ridicule, parce qu’il n’y a aucune montagne ou hauteur dans les environs pour former cette énorme masse de roches. »

Thomas Blaikie

Promenade hors les murs : Neuilly la Folie Sainte James

Les alentours du jardin sont intéressants d'un point de vue de l'architecture, de nombreux hôtels particuliers bien sûr, mais j'aime le contraste avec les tours de la Défense que l'on devine au loin.

Promenade hors les murs : Neuilly la Folie Sainte James
Promenade hors les murs : Neuilly la Folie Sainte James

Voir les commentaires

Fiona Monbet, entre jazz et classique

22 Octobre 2019, 18:25pm

Publié par Parisianne

Fiona Monbet, entre jazz et classique

Violoniste, compositrice et chef d'orchestre franco-irlandaise, Fiona Monbet se produira à la Cigale le 30 octobre 2019. Merci à Xavier Chezleprêtre de l'Agence Attitude pour cette information.

Repérée très jeune par Didier Lockwood, ce dernier l’a présentée sur les plus grandes scènes et festivals, et la propulse dans le monde de l’improvisation et de la musique actuelle où elle rencontre et collabore avec de nombreux artistes.

Et pour en savoir plus, après avoir écouté Valse, je vous invite à lire la présentation officielle de l'artiste et de son travail.

 
"Contrebande, c’est le titre choisi par Fiona Monbet pour son second album… Cinq ans après O’Ceol, la violoniste a bel et bien changé, affirmant plus sa différence de styles qu’une simple virtuosité. Son registre ? Ne pas choisir entre toutes les musiques qui l’animent, composer avec pour élaborer un voyage tout à la fois érudit et sensible, où elle peut aussi bien accoster du côté des rivages du Brésil qu’aborder les terres fertiles de la musique balkanique.
 
D’une frontière à l’autre, cet album vagabonde parmi les gammes pour mieux défier les œillères qui trop souvent contraignent le regard à un seul prisme, et proposer ainsi un horizon aux larges perspectives, en accord avec sa vision du monde de la musique. Du swing ouvert par ici, du tango tendance nuevo par-là, on peut aller sur le terrain de la valse et la country.
 
A chaque fois, cet affleurement ne néglige pas d’aller au fond de l’esprit d’une musique. Esthète mais sans épate, à l’image de Fiona Monbet, qui a mené une carrière en double, pour ne pas écrire plus : entre jazz et classique, puis bien vite à l’écoute des musiques folk irlandaises, du swing manouche, des partitions contemporaines…
 
À ses côtés, elle s’est choisie un trio aux influences tout aussi multiples : le guitariste Antoine Boyer a pour dominante le classique et jazz, le contrebassiste Damien Varaillon, est solidement arrimé au jazz, tandis que l’accordéoniste Pierre Cussac évolue aux frontières des musiques classiques, traditionnelles et improvisées.
 
Aujourd'hui, Fiona Monbet continue à faire bouger les lignes du classique, du jazz, et de l'impro avec une création qui sera révélée le 30 octobre à la Cigale. Pour ce concert Fiona Monbet choisit de réunir un quartet de jazz, un guitariste folk irlandais, et une vingtaine de musiciens pour une création mêlant écriture et improvisation en une grande forme lumineuse et ouverte."

Voir les commentaires

1 2 > >>