Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Confinement créatif : Anne

30 Avril 2020, 21:10pm

Publié par Parisianne

Confinement créatif : Anne

Grand-père est rentré

Voir les commentaires

Confinement créatif : Anne, café confiné

30 Avril 2020, 13:30pm

Publié par Parisianne

Confinement créatif : Anne, café confiné

Café grand-père, un jour de pluie

 

Voir les commentaires

Confinement créatif : Nathalie

30 Avril 2020, 10:00am

Publié par Parisianne

Confinement créatif : Nathalie

Et c'est au tour de Nathalie, la maman de Marine et Noémie, les nièces d'Isabelle M. vous suivez ? Allez, ce n'est pas très grave si vous vous perdez, l'essentiel est de retenir que nous avons la chance de partager ces petits instants avec une famille très sympathique et que c'est un bonheur.

Nathalie a eu le plaisir de trouver sur son chemin un gros caillou qui prenait son temps, et en le regardant de plus près, Nathalie y a vu une jolie tortue qu'elle nous offre à son tour. J'aime beaucoup les couleurs qui nous donnent des envies de mers chaudes. Vous remarquerez derrière la tortue un cactus tout doux tricoté par Marine.

Que de talents réunis ! 

Merci Nathalie, et encore merci à vos filles Marine et Noémie.

Et moi je dis merci à Isabelle d'avoir entraîné les siens dans notre farandole confinée.

La situation est difficile pour beaucoup, certains sont exposés pour notre santé, Marine en fait partie, d'autres sont inquiets pour leur travail, mais se retrouver pour partager des sourires est une source d'énergie pour tous. Je me réjouis sincèrement de ces publications.

Voir les commentaires

Confinement créatif : Marine et Noémie

30 Avril 2020, 09:00am

Publié par Parisianne

Confinement créatif : Marine et Noémie Confinement créatif : Marine et Noémie

Quel bonheur de réunir une famille sur ces pages !

Marine et Noémie, nièces d'Isabelle M. rejoignent notre Confinement créatif et c'est un réel bonheur de les accueillir dans ce tableau vivant.

Bravo Mesdemoiselles pour l'originalité de votre participation.

Jan van Eyck, le grand maître primitif flamand qui a peint ses Epoux Arnolfini en 1434, n'imaginait certainement pas que son oeuvre prendrait vie au XXIe siècle !

Merci de nous offrir ce tableau en partage !

Et vous lecteurs de passage, cliquez sur les images !

 

Voir les commentaires

Confinement créatif : Anne-Sophie 3

30 Avril 2020, 07:00am

Publié par Parisianne

Confinement créatif : Anne-Sophie 3

Gris souris, cui cui...

Le petit oiseau en pierre de savon vient du Gabon

Voir les commentaires

Sylvie Germain, Le Vent reprend ses tours

29 Avril 2020, 21:06pm

Publié par Parisianne

Avant Gavril, l'ennui, le dénuement du coeur et de l'esprit...

Sylvie Germain, Le Vent reprend ses tours

Quand on est jeune, on fugue pour quitter sa famille, prendre le large et aller voir ailleurs, découvrir du neuf, mais quand on est vieux, on ne s'enfuit que pour rentrer chez soi, prendre le large à rebours et retrouver ses fantômes familiers.

Sylvie Germain fait partie des auteurs que j'aime beaucoup. Chacun de ses livres est pour moi un moment de plaisir assuré, nous avions évoqué Petites scènes capitales, il y a quelques temps. Celui-ci, Le Vent reprend ses tours, chez Albin Michel, n'échappe pas à la règle, c'est une petite merveille d'émotions.

Avec Gavril, l'éveil, l'étonnement et des éclairs d'émerveillement...

Nathan, de passage à Paris pour raisons professionnelles, voit affiché sur un abribus un avis de recherche qui le bouleverse. Le vieil homme porté disparu est celui qui lui a appris le goût du rire et des mots et qu'il croyait mort.

Avec Gavril, l'enfant solitaire apprivoise le monde.

... cet homme fantasque, joueur de sons et de mots comme d'autres le sont de dés, de ping-pong ou de théorbe. Un homme tout en contrastes, grand raconteur d'histoires mais très discret quant à la sienne propre [...] Gavril était un grand marcheur et lecteur. Il déambulait dans la ville comme dans un livre, il la feuilletait dans tous les sens...

... ils joueront des instruments à souffle, à mots et à rumeurs qu'inventait Gavril - de l'olifantastique, du cor-et-à-cri, du picologatome, de la trompette-à-rimes, du saxhoquet, du tuyau-soupir, de la flûte-à-couacs ou du poèmophone...

Puis c'est l'accident qui plonge Nathan dans le coma et à son réveil Gavril n'est plus, mort sur le coup lui assène t-on.

Le rêve de liberté s'est fracassé contre un arbre.

Après Gavril, le dégoût, le rabougrissement du coeur et de l'esprit...

Nathan entre dans le monde adulte par obligation, sans attente ni espoir. Le choc en comprenant que toutes ces années Gavril était vivant le conduit sur les traces du vieux saltimbanque et l'entraîne en Roumanie où il ignorait que Gavril était né. Par recoupement et recherches, il retrace la vie de celui qui lui a tant manqué.

Nathan découvrait qu'un visage peut rassembler à un livre, ou du moins à une page froissée sous l'afflux de mots mouvants, de paroles entrechoquées, e ratures et de taches, de chiffres diffus, de gribouillis et de gommages. Une page d'écriture lente, à la fois tremblée, incisive et pâteuse, et qu'un rien - un cillement, un sourire, un bâillement, un tic passager, un changement du regard, une moue, un pâlissement, une rougeur ou un rembrunissement - suffisait à désordonner, à recomposer.

Le chemin de Nathan à travers les drames de son ami qui a vécu la guerre et les purges de l'après-guerre devient une quête de sa propre liberté en l'aidant à renoncer à ses rancœurs.

Sophie Germain, avec une grande délicatesse et une immense sensibilité met en scène des personnages en marge mais riches d'une force intérieure merveilleusement positive.

Un roman magnifique que je vous conseille vivement. 

Il soufflait des mots, des phrases, à fleur d'eau et de silence, ou dans le vide, penché par dessus le parapet.

Marcher, disait Gavril, c'est lire avec toute sa personne, et lire c'est marcher.

Voir les commentaires

Et dans la famille M. je demande... les chats confinés !

29 Avril 2020, 16:00pm

Publié par Parisianne

Je vous présente Juliette la coquette, mais chut, c'est l'heure de la sieste !

 

Et dans la famille M. je demande... les chats confinés !

Et Roméo, son héros de frérot qui joue les timides

Et dans la famille M. je demande... les chats confinés !

Et si vous tendiez l'oreille pour en savoir davantage sur l'âme chat ?

Une collaboration parfaite entre la main d'Isabelle et la voix de Jean-Marc, c'est ici.

 

J'ai eu la chance de travailler avec Roméo et Juliette, le premier, charmeur, venant chercher des caresses e grimpant sur la table et en me piquant mes stylos du bout des coussinets, la seconde, c'est une fille, toujours très intéressée par le fond de mon sac !

Voilà, la famille M. est presque au complet, il manquerait peut-être une Marvel-lous mise en scène confinée mais un jeu restant un plaisir, il n'y a jamais d'obligation !

Et dans la famille M. je demande... les chats confinés !

Voir les commentaires

Confinement créatif : Anne, café au large

29 Avril 2020, 13:51pm

Publié par Parisianne

Confinement créatif : Anne, café au large

Café salé !

Evasion garantie pour le café du jour ! Et en ces temps de confinement comment voyager autrement que par l'esprit. Mon premier voyage en pensées file directement vers Isabelle et Jean-Marc M. pour les remercier de cette attention si touchante et l'ajout de ce Peuple de la mer de Marc Elder, Goncourt 1913, qui vient compléter ma petite collection et rejoindre sur les étagères de ma bibliothèque un Pêcheur d'Islande de Pierre Loti, auquel je tiens énormément.

Un clin d'oeil à mon ami Carzo, sculpteur de talent pour ces poissons délicats.

 

Voir les commentaires

Confinement créatif : Isabelle M.

29 Avril 2020, 07:33am

Publié par Parisianne

Confinement créatif : Isabelle M.

"Tenter de retrouver, en famille, la recette de confiture d'orange de notre enfance."

Voilà un parfum qui se glissera bientôt dans nos cuisines.

Voir les commentaires

Confinement créatif : Jean-Marc M.

28 Avril 2020, 20:19pm

Publié par Parisianne

Confinement créatif : Jean-Marc M.

Dans la famille M., tout le monde, ou presque, crée !

Un merci tout particulier à Jean-Marc pour sa création confinée et la tendresse de ses dessins qui me touchent particulièrement.

Jean-Marc nous indique le chemin à suivre, et moi il me tarde de pouvoir vous retrouver pour échanger autour de toutes ces choses que même à distance nous trouvons à partager !

Confinement créatif : Jean-Marc M.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>