Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Alain Emery, Passage des mélancolies

28 Mai 2017, 17:59pm

Publié par Parisianne

Alain Emery, Passage des mélancolies

Alain Emery, vous le connaissez, ce n'est pas la première fois que je vous parle de cet auteur de talent à l'écriture imagée. Pour son dernier roman, Passage des mélancolies, Alain Emery s'est laissé porter par une série de photos dénichées en brocante. A moins qu'il ne faille dire qu'Alain s'est laissé séduire par Suzy, cette danseuse au charme fou que vous pouvez admirer sur la couverture.

Le narrateur et voisin de Suzy nous conduit sur ses traces au lendemain de la disparition de celle qui le fascine et l'intrigue. Cette vieille femme, avec qui il a partagé confidences et pas de danse, avant de se voir confier la dispersion des cendres, a fait de lui son légataire. Il a alors tout le loisir de s'immiscer délicatement dans son intimité.

Belle et rebelle jeune fille étouffant dans sa province, Suzy la désenchantée est libérée par son oncle Armand, nous sommes en 1920, elle a 17 ans.

"Suzy, je parie qu'il lui aura suffi d'un seul regard pour comprendre que la gamine qu'il a connue est devenue, à dix-sept ans, une femme sur le point de se perdre. Que ne ferait-elle pas pour échapper à tout ce qui la menace..."

C'est ainsi que Suzy débarque à Paris comme petite main chez un couturier et bientôt, au bras de cet oncle à l'esprit libre "elle s'éveille au monde dans des cabarets débraillés et des ateliers de peintres ou d'insolents modèles défient les courants d'air et se mesurent en faisant glisser l'ongle du pouce le long d'un crayon."

Le couturier chez qui Suzy fait ses armes travaille pour le music-hall, c'est donc presque naturellement que la jeune femme découvrira cet univers, poussée par le désir de monter sur scène.

Suzie s'envole et échappe à sa famille coincée dans ses étroitesses et jugements qui feront d'elle "Un secret de famille", de ceux que l'on enterre sous les sous-entendus. 

La vie de Suzy se déroule par touches sous la plume délicate d'Alain Emery qui de son écriture poétique nous emmène, pardon nous entraîne, dans la danse. Le rythme porté par l'alternance entre récit et témoignage rend la lecture vivante et le plaisir complet. 

L'émotion est au rendez-vous et l'affection que l'auteur porte à son personnage est sensible, la beauté de l'écriture en est la preuve.

Il est impossible de ne pas évoquer l'objet livre. Les Editions La Gidouille, ont offert à Suzy une parure sensuelle qui n'est pas sans évoquer la douceur d'un tissu.

Alors n'hésitez pas, suivez Alain dans sa traversée du XXe siècle, dès que vous aurez l'ouvrage en main vous serez pris par la danse.

Alain Emery
Passage des mélancolies
La Gidouille

Voir les commentaires