Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Parlons musique

23 Septembre 2014, 21:45pm

Publié par Parisianne

Parlons musique

Vous êtes surpris, je comprends, je parle rarement musique parce que je suis néophyte même si la musique occupe une grande place dans mon quotidien. Cependant, ce soir je souhaite vous parler d'un choeur que j'affectionne particulièrement, d'un ensemble que je découvre et surtout, d'un chef que j'admire. 

Grâce à Xavier Chezleprêtre, de l'Agence Attitude, j'ai eu le plaisir de découvrir le Requiem de Mozart enregistré par le choeur Accentus et Insecula Orchestra sous la direction de Laurence Equilbey. Les solistes : Sandrine Piau, soprano ; Sara Mingardo, contralto ; Werner Güra, tenor ; Christopher Purves, basse baryton

Mozart, le Requiem, il faudrait être difficile pour ne pas être touché mais je reconnais qu'au-delà de l'oeuvre, c'est l'association de Laurence Equilbey, du Choeur Accentus et d'un enregistrement dans la chapelle royale de Versailles qui m'a séduite.

Le nom de Laurence Equilbey ne doit pas vous être inconnu, elle a dirigé de nombreux orchestres (Lyon, Bucarest, Varsovie etc.) et dirige également régulièrement l'orchestre de l'opéra de Rouen.

En plus de ses activités de chef, Laurence Equilbey est directrice artistique et pédagogique du département supérieur de jeunes chanteurs. Ce sont peut-être ces dernières fonctions qui l'ont incitée, avec le Conseil Général des Hauts-de-Seine, à fonder en 2012 Insula Orchestra dont le projet artistique réunit des musiciens confirmés de la jeune génération, travaillant sur des instruments d'époque.

Le Choeur Accentus quant à lui a été fondé il y a plus de 20 ans. C'est un orchestre de chambre professionnel très connu pour son répertoire a cappella. Vous aurez sûrement eu le bonheur d'écouter les Transcriptions et si ce n'est pas le cas, je vous conseille vivement de combler cette petite lacune.

Vous comprendrez donc que ce très beau Requiem de Mozart est particulièrement bien servi par cet ensemble choeur et orchestre sous la baguette d'un si grand chef.

En parallèle du CD distribué par Naïve, Laurence Equilbey et son équipe ont réalisé de petits reportages menés par Lorenzo, un jeune garçon passionné de musique classique. Ces petits films sympathiques donnent un autre regard sur l'oeuvre et la formation, rendant peut-être plus accessible l'ensemble en nous faisant pénétrer les coulisses de l'enregistrement sous le regard fasciné et un tantinet maladroit de Lorenzo. Je vous mets le premier opus, n'hésitez pas à regarder les autres. 

Pour conclure, je voulais vous raconter une petite anecdote. Il y a quelques temps déjà, je cherchais des infos sur les concerts d'Accentus (vous aurez compris que j'aime beaucoup ce choeur et que les Transcriptions m'accompagnent depuis longtemps déjà avec un plaisir sans cesse renouvellé) et je suis tombée par hasard sur une video. En y regardant de plus près, j'ai reconnu dans le choeur un copain de fac perdu de vue depuis de nombreuses années et qui déjà à l'époque chantait dans une formation parisienne, je me souviens être allée l'écouter dans une église de la capitale. J'ai été ravie de constater par hasard qu'il avait réalisé son rêve !

 

Xavier, merci ;)

 

 

  

Voir les commentaires

Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare

10 Septembre 2014, 15:19pm

Publié par Parisianne

Avant de vous présenter les lieux, laissez-moi vous conter une découverte !

Sur le site de la Maladrerie, cet été, les visiteurs pouvaient être surpris (ce fut mon cas) de remarquer des transats sur les pelouses ! En y regardant de plus près, on pouvait aussi remarquer de drôles de boîtes !

Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare

Si vous regardez attentivement la photo, vous noterez que le toit est en forme de livre ! Il s'agit de boîtes à livres dans lesquelles sont déposés des livres pour tous, romans, albums pour enfants, il y en a pour tous les goûts et tous les âges.

Une bien jolie façon d'inviter les promeneurs, les riverains voisins ou les simples passants à profiter de ce site magnifique pour s'adonner à la lecture. J'ai trouvé cette idée très belle. 

Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Le logis
Le logis
Le logis

Le logis

Venons-en maintenant au site lui-même. Nous nous trouvons à la périphérie de Beauvais, dans ce qui a été une institution hospitalière fondée fin XIe, début XIIe siècles. On y accueille les lépreux, puis les malades, peut-être même des pestiférés. 

Après la Révolution, la maladrerie est divisée en lots vendus comme Biens nationaux, elle servira de cantonnement à différents régiments en 14 et ne sera classée Monument historique qu'en 39.

Sur la première photo, vous voyez l'église, en arrière plan, entièrement édifiée au XIIe siècle et XIIIe siècles, et le logis, ce dernier datant de 1270-1271, est aujourd'hui fermé au public.

Il en est de même de l'église dans laquelle on entrait cet été par un "sas" permettant d'accéder à une création d'art moderne, Géométries variables, le Cabanon vertical ayant pour but de symboliser le lien entre les malades et la communauté religieuse, saine, la chapelle étant le seul lieu où ils pouvaient se rencontrer.

 

Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Géométries variables
Géométries variables
Géométries variables

Géométries variables

Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare

Autre élément remarquable, et celui-ci a été entièrement restauré : la Grange. 

44 mètres de long, 12 mètres de haut,  une charpente, datée de 1219, faite de près de 800 chênes, font de cet édifice l'une des plus belles granges médiévales du nord de la France. 

La grange est divisée en trois nefs que séparent deux rangs de neuf arcades reposant sur des piles carrées.

Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare

Enfin, comme dans toute institution religieuse, on trouve ici un jardin. Recréé selon l'inspiration médiévale, il offre une promenade paisible et curieuse. Selon le modèle médiéval, on y trouve, les carrés des simples (plantes aromatiques et médicinales) ainsi que des carrés potagers ou simplement décoratifs.

Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare
Beauvais, Maladrerie Saint-Lazare

Un très bel endroit, vous en conviendrez, qui bénéficie en plus d'une programmation culturelle très riche.

Photos maison ! sources sur place et grâce à la très belle plaquette Laissez-vous conter la Maladrerie Saint-Lazare, conçue sous la direction de Marie Ansar, avec la participation de Jean-Marc et Valérie Fémolant.

Et le site,  

 

http://maladrerie.fr/

Voir les commentaires