Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

James HOLIN, Sacré temps de chien

16 Septembre 2015, 05:19am

Publié par Parisianne

Saint-Valéry-sur-Somme

Saint-Valéry-sur-Somme

 

Sacré temps de chien est le premier Polars en Nord publié par James Holin aux éditions Ravet-Anceau, et ce n'est sûrement pas le dernier, à voir la maîtrise dans l'art de nous mener en bateau dont fait preuve l'auteur !

Deux cadavres sont repêchés en Baie de Somme et voilà que s'ouvre une enquête qui semble réserver bien des chausse-trappes à ceux tentés d'y mettre leur nez. Cela n'effraie pas pour autant Mireille Panckouke qui soigne ses maux au Courrier Picard après avoir été grand reporter pour la presse parisienne.

Revenue dans sa Baie de Somme natale, Mireille vit un peu à l'écart à Saint-Valéry-sur -Somme avec sa fille Julie et son compagnon intermittent, Alexandre Hauterives, critique cinématographique, avec qui elle entretient une relation décalée.

Sollicitée par son ancien mari et père de Julie -qui n'est autre que le rédacteur en chef du Courrier Picard- Mireille se trouve dans l'obligation contrainte de couvrir la campagne électorale d'un parachuté au doux nom de Mirlitouze, candidat du centre pour les élections législatives. Mais la journaliste est plus préoccuppée par la découverte de deux plongeurs de l'association écologique Mare Nostrum dont les corps ligotés ne laissent aucun doute sur le caractère criminel de leur mort. 

Alors que le major Lécuyer de la police maritime ne semble pas pressé de résoudre l'affaire, malgré un nouveau cadavre, et que "le gros Leleu" surfe sur sa notoriété et ses appuis, Mireille fouine, bientôt aidée en cela par un ex tolar venu régler ses comptes avant de prendre le large. 

Les personnages sont agréablement vivants, on se surprend à éprouver une sympathie agacée pour le chauffeur de taxi Maxime Pankratov et une certaine compassion pour le brave Tonio, on se méfie des regards fuyants du major et des grands airs de Hauterives mais aucun ne laisse indifférent, même les chiens qui sortent par tous les temps !

Mais au-delà de tous ces hommes et (rares) femmes qui jalonnent ces pages, la plus belle figure au féminin est bien la Baie de Somme. L'auteur connaît parfaitement la région et nous en donne toutes les saveurs et tous les parfums. Pour qui aime cet endroit, c'est un bonheur et pour ceux qui ne connaissent pas, forcément ça doit donner envie ! Les informations sur l'ensablement, la pêche, la chasse etc. tout est évoqué avec un sens précis de la documentation. 

Pour ce premier roman, James Holin sait parfaitement nous prendre dans ses filets et le plaisir de lecture est là même si l'écriture pourrait être un peu plus vive parfois.

Un début prometteur qui joue sur tous les tons, du tragique au comique en passant par la caricature, pour un roman à lire et un auteur à suivre.

Commenter cet article

écureuil bleu 20/09/2015 10:02

Merci Anne pour cette invitation à la lecture. L'histoire me plait et je ne connais pas encore la Baie de Somme...