Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Musée d’Orsay à l’heure des femmes 2

15 Juillet 2019, 18:52pm

Publié par Parisianne

Musée d’Orsay à l’heure des femmes 2

Les arts décoratifs vont offrir aux femmes des structures de formation qui permettront à certaines d'avoir un métier lucratif.

On ne se rend pas bien compte sur la photo de cet incroyable travail de tapisserie de Blanche Ory-Robin (1892-1942)  célèbre pour son invention de broderies de ficelles.

Blanche Ory-Robin

Blanche Ory-Robin

Annie Swynnerton (1844-1933) est la première femme élue à la Royal Academy of Arts en 1923. Formée à l'Académie Julian à la fin des années 1870, elle a beaucoup combattu pour les droits des femmes, en tant que suffragette mais également en tant que militante pour l'admission des femmes à l'Académie des Beaux-Arts de Manchester.

Annie Swynnerton Mater Triumphalis 1892
Annie Swynnerton Mater Triumphalis 1892

Annie Swynnerton Mater Triumphalis 1892

Marie Bashkirtseff (1858-1884) d'origine ukrainienne étudie à Paris à l'Académie Julian et expose au Salon. 

Louise Breslau (1856-1927) d'origine allemande, elle commence ses études à Zurich avant de rejoindre l'Académie Julian à Paris en 1878, elle y rencontre Marie Bashkirtseff qui voit en elle la seule véritable rivale pour l'obtention de prix !

Marie Bashkirsteff - Louise Breslau
Marie Bashkirsteff - Louise Breslau

Marie Bashkirsteff - Louise Breslau

Je n'étonnerai personne en disant que les femmes sont exclues de l'Ecole des beaux-arts comme elles le sont de presque partout. […] ce qu'il nous faut, c'est la possibilité de travailler comme les hommes et de ne pas avoir à exécuter des tours de force pour en arriver à avoir ce que les hommes ont tout simplement.

Musée d'Orsay Marie Bashkirtseff

Marie Bashkirtseff
Marie Bashkirtseff

Marie Bashkirtseff

La sculpture n'est évidemment pas un art considéré comme féminin. Marie Bashkirtseff s'y est essayé mais celle qui est restée dans les mémoires et dont on parle de plus en plus aujourd'hui, et non plus seulement pour sa relation avec Rodin mais bel et bien pour son talent, c'est Camille Claudel.

Camille Claudel
Camille Claudel
Camille Claudel

Camille Claudel

Commenter cet article
L
J'ai toujours été fascinée par les tapisseries immenses, quelle patience que je n'ai pas.
Répondre
P
Ohlala moi non plus... déjà coudre un bouton me demande un effort alors une tapisserie !<br /> Bonne soirée<br /> Anne
V
de très belles choses! je ne connaissais que Claudel. gros bisous Anne. cathy
Répondre
E
C'est l'un de mes musées préférés. J'aime y admirer les Camille Claudel notamment...
Répondre
Q
Tant de beautés à voir ou revoir... j'y vais bientôt. :)
Répondre