Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

La Porte des enfers, Laurent Gaudé

10 Avril 2013, 07:37am

Publié par Parisianne

Ouvrir La Porte des Enfers, de Laurent Gaudé, c'est pénétrer un monde à la fois fascinant et inquiétant. A lui seul, le style de l'auteur est envoûtant. Même si pour moi rien n'égalera Sous le soleil des Scorta, chaque nouvelle lecture reste un moment de plaisir.

 

Matteo, son épouse Giuliana et leur petit Pippo, 6 ans, savourent un bonheur simple et plein d'amour. Matteo est chauffeur de taxi, Giuliana travaille dans un grand hôtel et des liens très forts les unissent. Pourtant, leur histoire bascule alors que Mattéo conduit son fils à l'école. Pris dans une fusillade, Pippo est emporté, entraînant dans sa mort la raison de vivre de ses parents. Le monde s'effondre pour le couple et Giuliana refuse de se soumettre au destin. Elle supplie Matteo d'agir.

"Rends-moi mon fils, Matteo. Rends-le moi, ou, si tu ne peux pas, donne-moi au moins celui qui l'a tué ! "

Puis plus loin,

"Je voudrais que tu me le ramènes, Matteo, dit-elle avec une voix étrange, à la fois fluette et décidée. Pourquoi ne vas-tu pas le chercher ?"

 

Devant la douleur de sa femme, Matteo décide de venger la mort de leur fils chéri, sans y parvenir. "Quelques minutes plus tôt, il avait pointé son arme sur le visage d'un homme. Quelques minutes plus tôt, le temps s'était suspendu, puis, sans qu'il sache pourquoi, il avait baissé le bras et l'homme s'était enfui, disparaissant au coin de la rue avec la rapidité des chats qui déguerpissent au bruit d'un pétard."

 

C'en est trop pour Giuliana. Elle décide de partir, d'enfouir la mort au plus profond, de dire "adieu aux mille choses qui faisaient Pippo". A son mari, elle dit qu'"ils ne pouvaient plus rien l'un pour l'autre, que s'écorcher de leur présence commune, de leurs souvenirs douloureux et de leurs pleurs secrets ".

 

Matteo entame alors une véritable descente aux enfers. Au sens figuré d'abord, anéanti par ces deux départs consécutifs. Ses errances, dans la nuit de Naples, au volant de son taxi vont lui faire rencontrer des personnages aussi surprenants qu'attachants. Une famille d'oubliés de la vie qui vont lui tendre la main. L'un d'eux, le Professeur, affirme que l'on peut rejoindre les Enfers et qu'une porte existe à Naples. Accompagné du curé des déshérités, don Mazerotti, Matteo tente de rejoindre son fils. Mais revient-on du royaume des morts ?

 

Au-delà de toute considération religieuse, c'est à un cheminement que nous convie Laurent Gaudé avec une grande force.

 

Je vous livre non pas la page 4, que vous pouvez trouver partout, mais la note par laquelle l'auteur achève ce roman :

 

"J'ai écrit ce livre pour mes morts. Les hommes et les femmes dont la fréquentation a fait de moi ce que je suis. Ceux qui, quel que soit le degré d'intimité que nous avions, m'ont transmis un peu d'eux-mêmes. Certains étaient de ma famille, d'autres, des personnes que j'ai eu la chance de croiser. A eux tous, ils constitent la longue chaîne de ceux qui, en disparaissant, ont emmené un peu de moi avec eux. [...] Puisse ce livre les distraire. Ce qui est écrit ici est vivant là-bas".

La Porte des enfers, Laurent Gaudé
Commenter cet article
P
Bonsoir Parisianne,<br /> La manière dont vous présentez les livres qui vous plaisent est toujours très incitative.<br /> Vous savez donner l'envie d'en savoir plus.<br /> La perte de son enfant doit être le plus horrible des drames. Je n'ose imaginer ma réaction. Une sorte de folie qui s'installe peu à peu est fort compréhensible.<br /> Bonne soirée
Répondre
P
Bonjour Pascal,<br /> J'aimerais aussi savoir parler bien des livres que je n'ai pas aimé, loin de moi l'envie d'inciter à ne lire que ce qui me plaît !<br /> Laurent Gaudé est un auteur que j'aime particulièrement. Vous trouverez dans les articles précédents Eldorado et Cris, je pourrais également parler plus tard du Soleil des Scorta ou encore de ses nouvelles. Un auteur à découvrir assurément.<br /> Bonne journée<br /> Anne<br /> <br /> Pour trouver les livres plus facilement, il suffit d'aller dans le menu &quot;page&quot; j'ai fait une liste des lectures avec un lien pour chacun.
M
Pour retrouver son enfant on se raccroche à tout, je crois, tout est possible et je pense que ce livre est magnifique tu en parles bien Anne, si je le trouve je le prendrai, merci<br /> Bises du jour
Répondre
P
Bonjour Marine, <br /> Oui, perdre un enfant doit être ce qu'il y a de plus terrible.<br /> Tu me diras si tu lis ce roman ce que tu en as pensé.<br /> Belle journée<br /> Bises<br /> Anne
V
je ne connais pas cet auteur, je note... gros bisous Anne. cathy
Répondre
P
Bonjour Cathy, <br /> A découvrir cet auteur, en commençant peut-être par le Soleil des Scorta. <br /> Tu me diras si tu as aimé ?<br /> Bises<br /> Anne