Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Ugo Rondinone au Petit Palais

21 Novembre 2022, 10:00am

Publié par Parisianne

Monk and nuns

Monk and nuns

the water is a poem
unwritten by the air
no. earth is a poem
unwritten by the fire

Ugo Rondinone

Le Petit Palais accueille actuellement deux ensembles d'œuvres de l'artiste suisse de 57 ans, Ugo Rondinone. L'installation montre le corps humain au prise avec la nature, la terre, le ciel, l'air, l'eau et le feu sont convoqués dans leurs rapports aux êtres en mouvement ou non.

La première oeuvre qui nous accueille dans la voute d'entrée du musée est nommée Humansky. Ces corps suspendus dans leur camouflage bleu de ciel sont d'une grande poésie, je vous laisse admirer, il me semble que cela se passe de commentaires.

 

Humansky, Ugo Rondinone
Humansky, Ugo Rondinone
Humansky, Ugo Rondinone

Humansky, Ugo Rondinone

Les Nudes qui se trouvent dans l'autre partie du musée ont une dimension qui m'a semblé plus douloureuse. Ils représentent des danseurs et danseuses au repos, réalisés à taille humaine et qui au premier regard paraissent très réalistes mais au final, ils s'avèrent un peu désarticulés. 

Un élément intéressant, les sculptures sont de cire transparente mélangée avec de la terre prélevée sur sept continents.

Nus (danseurs au repos perdus dans un état méditatif)
Nus (danseurs au repos perdus dans un état méditatif)
Nus (danseurs au repos perdus dans un état méditatif)
Nus (danseurs au repos perdus dans un état méditatif)
Nus (danseurs au repos perdus dans un état méditatif)
Nus (danseurs au repos perdus dans un état méditatif)

Nus (danseurs au repos perdus dans un état méditatif)

Ces personnages sont accompagnés d'une création audiovisuelle que je n'ai pas eu le temps d'aller voir lorsque je suis passée mais j'ai l'intention d'y retourner. Le film Burn to shine, en première mondiale, est projeté dans un cylindre en bois calciné, on entend de l'extérieur les percussions. Le film montre les corps en mouvement dans une forme de transe ancestrale, un ensemble de danseurs et percussionnistes réunis dans le désert s'unissent à la nature du coucher du soleil jusqu'à l'aube.

 

Au premier regard, les installations sont un peu déroutantes puis finalement, il y a une grande poésie dans ces corps offerts au ciel pour les premiers, à la méditation pour les seconds. C'est intéressant et merveilleusement mis en scène. 

Les musées ont tous tendance aujourd'hui à confronter leurs collections à des artistes contemporains, je vous montrerai la semaine prochaine Kehinde Wiley au musée d'Orsay.

 

Ugo Rondinone au Petit Palais jusqu'au 8 janvier 2023

Ugo Rondinone au Petit Palais
Commenter cet article
Y
Excellent, merci pour ton partage, cela donne envie d'y faire un tour.
Répondre
Y
Pour la NL, c'est en tête de la cotonne de droite.<br /> Au dessus de la liste des blogs amis .... Yann
Répondre
Y
Avec mes amies de blog, je visite, je visite.<br /> On m'avait montré ..... André Devambez ….. Vertiges de l’imagination.<br /> C'était chez toi, je viens de vérifier.<br /> Et là, en bleu, les humains face aux 5 éléments.<br /> Le sixième élément, selon le film éponyme, était l'amour.<br /> Sympa aussi ces moments de danse statique, danseurs recroquevillés, émotion à transmettre.<br /> Le tout en contrepoint des œuvres beaucoup plus académiques.<br /> Amic@lement. Yann
Répondre
P
Bonsoir Yann, et je n’ai toujours pas eu le temps d’aller revoir notre tableau mystère de Devambez et mes recherches sur le net n’ont pas donné toutes les précisions que j’espérais !<br /> Je n’ai pas trouvé de Newsletter chez toi pour recevoir les infos de publication 🤔<br /> Bonne soirée<br /> Anne
M
je pênsais que c'était de vrais humains je trouve cela trés beau. bisous
Répondre
P
Oui c’est assez touchant de réalisme et de loin en passant j’ai moi aussi pensé qu’il y avait quelqu’un assis par terre.<br /> Bises<br /> Anne
M
Bonjour Anne,<br /> merci pour cette intéressante visite virtuelle... Moins fatigante que la réelle pour moi.<br /> Bon après-midi,<br /> Mo
Répondre
P
Surtout suspendu au plafond !<br /> Bonne soirée <br /> Anne