Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Edmonde Charles-Roux et Dominique de Saint-Pern

26 Novembre 2022, 10:00am

Publié par Parisianne

© Anne Lurois-Delassise

© Anne Lurois-Delassise

Dominique de Saint Pern nous offre dans Edmonde et Edmonde l'Envolée, une très riche et très intéressante biographie de cette femme de tête au parcours incroyable.

Edmonde s'ouvre en 1938, la jeune fille a 18 ans, la vie s'ouvre devant elle sur un horizon bouché. Fille d'un ambassadeur, la famille vit dans l'aisance mais la guerre va bousculer les choses et briser tous les codes.

Falkenhausen sourit à l'idée que, si cette jeune femme avait été aussi fermement décidée à sauver la France qu'elle l'était à voler au secours de sa famille, la Wehrmacht aurait eu du souci à se faire. En réalité, il ne connaissait pas d'arme plus performante qu'une femme obstinée, née avec le sentiment d'avoir le monde à sa disposition.

Cette phrase résume parfaitement le tempérament d'Edmonde Charles Roux, c'est d'ailleurs presque la seule que j'aie surlignée dans ce premier opus, la jeunesse d'Edmonde est faite de combats, d'engagements, tant dans les mondanités que dans la guerre. 

Cette jeune fille, qui se bat pour sauver sa sœur et son neveu des Chemises noires, se fait infirmière militaire, soldat à la 5e DB, renseigne la Résistance, joue du piano avec Samson François et côtoie le beau monde à Megève, fera de sa vie un engagement qui la conduira à toujours passer d'un monde à l'autre avec une grande aisance. 

Edmonde est une femme d'un grand courage, une amie loyale, mais il faut que tu le saches, c'est une arrangeuse avec un grand A. Surtout, ne prends pas pour argent comptant ce qu'elle te dira...

Pierre Combescot, conversation avec Dominique de Saint Pern 2016

Et nous voilà en 1945, Edmonde sort de la guerre et se lance dans la vie, nous entamons le deuxième volet de sa vie Edmonde l'Envolée, de Dominique de Saint Pern.

C'est avec les Lazareff au magazine Elle qu'Edmonde décrochera son premier emploi avant de rejoindre Vogue. Elle fréquente Robert Doisneau, enchaîne les liaisons amoureuses, elle sera la maîtresse d'Orson Wells, André Derain, François-Régis Bastide, Maurice Druon, est très amie avec Aragon et Elsa Triolet.

Ce n'est pas un monde qui s'ouvre avec elle, mais des mondes qui se croisent et dans lesquels elle semble se frayer un chemin sans ciller. 

Elle croque la vie à pleine dents et n'hésite pas à mordre qui cherche à lui faire de l'ombre. Proche de François Nourrissier, elle entre sans rien dire en écriture jusqu'à décrocher le Goncourt en 1966 pour son superbe roman, Oublier Palerme.

Cette année-là, les éditions Grasset raflent cinq des sept grands prix littéraires. Le Goncourt, le Grand Prix de l'Académie française qui va a François Nourissier pour Une histoire française, ainsi que l'Interallié, le Médicis et le Grand Prix national des Lettres.
Edmonde renoue avec l'insouciance.

La consécration dès son premier roman ! Edmonde Charles Roux rentre dans le cercle très fermé des écrivains, et cela lui ouvre de nombreuses portes. Elle est ainsi invitée à Marseille où le maire Gaston Defferre organise en son honneur une réception.

Ils ne se quitteront plus, unis par des liens discrets, une liaison cachée jusqu'au divorce de Gaston et mariage avec celle qui deviendra Madame Defferre, en 1973, et l'accompagnera jusqu'au bout dans tous ces engagements politiques.

Et la voilà propulsée à nouveau dans tous les univers politiques et culturels, militants et mondains, à côtoyer les Mitterrand, Jacques Lang, Roland Petit, Zizi Jeanmaire, Coco Chanel, et tant d'autres mais aussi, bien sûr, de nombreux écrivains jusqu'à intégrer le jury du Goncourt dont elle deviendra présidente de 2002 à 2014, avant de céder sa place à Bernard Pivot.

 

 

L'absence, c'est de vivre avec un couteau dans le cœur et de savoir que si l'on ne bouge pas le couteau ne bouge pas.

Edmonde Charles Roux, Les Femmes et l'amour, 2011

Très engagée aux côtés de son mari Gaston Deferre, Edmonde Charles Roux fait partie du paysage politique notamment à Marseille où elle œuvre en faveur d'une culture accessible au plus grand nombre. La disparition de Gaston Defferre sera un véritable tsunami dans sa vie. Elle restera malgré tout très active, en particulier en littérature et publiera Elle Adrienne et L'Irrégulière, mon itinéraire avec Chanel, une biographie parfois controversée de Coco Chanel, mais néanmoins très intéressante.

Edmonde Charles Roux s'éteint en 2015 à l'âge de 95 ans.

Ces deux livres sont d'une lecture vraiment très agréable et nous entraînent dans le sillage de grands noms de la presse, de l'art et de la littérature autant que de la politique, vraiment très intéressant.

Commenter cet article
E
Bonjour Anne. Ces deux biographies doivent être très intéressantes. Bises
Répondre
M
Bonjour Anne,<br /> Je lis peu de biographies mais la manière dont tu présentes celle-ci m'int"resse. Je vais peut-être me laisser tenter.<br /> Bon après-midi,<br /> Mo
Répondre
B
Elle est un peu oubliée Edmonde, c’est bien dommage car ce fut une grande dame. J’ai lu Elle, Adrienne et l’irrégulière, mon parcours avec Chanel. Deux ouvrages que j’ai aimés. Je vais peut-être bien me laisser tenter par cette biographie.<br /> Beau week-end. Bises
Répondre
V
quelle vie! je ne la connais que de nom, je note ce livre, il pourrait me plaire, merci! gros bisous Anne. cathy
Répondre