Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Petit jeu avec les mots, Entre2lettres 2

28 Juillet 2014, 17:23pm

Publié par Parisianne

Autre fantaisie de mots pour un Exercice inédit d'écriture créative proposé par Pascal Perrat du blog Entre2lettres :

"En ce  doux matin de juin, la roseraie était en émoi.
Une rose avait outragé sa voisine en la traitant d'églantine.

Imaginez les suites de cette zizanie végétale"

Petit jeu avec les mots, Entre2lettres  2

En ce doux matin de juin, la roseraie était en émoi.

Une rose avait outragé sa voisine en la traitant d'églantine.

La belle offensée prit un instant un air fané puis, forte de l’agitation de ses voisines, se redressa de toute sa tige pour asséner à l’effrontée :

  • Vous si joufflue, êtes jalouse de ma silhouette fine ! Je ne suis que souplesse et légèreté quand vous êtes tout enjuponnée !

Un grand silence se fit alors.

Les roses anciennes – d’abord acquises à la jeune insultée – frémirent de tous leurs pétales devant ce retournement de situation. N’étaient-elles pas elles-mêmes rondes et pommées ? Comment réagir à l’affront : jeter le gant à l’insolente maigrichonne et lui signifier qu’effectivement tout en elle évoquait la sauvageonne ? ou bien ignorer la fanfaronnade de celle que sa silhouette gracile rendait cependant très fragile.

Un roulement de tonnerre coupa court aux hésitations ! Après l’orage qui s’annonçait, la fluette serait muette.

Leur cousine, l’églantine, derrière le mur enfermant ces pimbêches, sourit de toutes ses étamines.

  • Parlez, parlez mes jolies, je serai la seule après la pluie à offrir un chemin de cœurs en libertés aux amants parcourant la campagne. Vous n’aurez pour toute oraison que le coup de balai de la maîtresse de maison !
Petit jeu avec les mots, Entre2lettres  2
Commenter cet article
N
On finirait par sentir l'odeur entêtante de ces fleurs après l'orage..., merci !
Répondre
P
Merci à toi de t'être arrêté ici :)
M
L'églantine tire bien son épine du jeu (!) C'est bien tourné Anne !<br /> J'ai résolu un peu le dilemme entre rose et églantine, enfin les rosiéristes l'ont fait, &quot; les sauvageonnes&quot; en font parti comme la jolie rose chez moi nommée Paris 2000, plantée dans mon jardin... Mais des vraies églantine il y en a dans les haies pas bien loin et j'en suis ravie...<br /> Bisous Anne
Répondre
P
Bonjour Marine, j'ai bien aussi un petit rosier sauvage mais malheureusement pas encore d'églantine, je vais y songer ! <br /> As-tu éclaté de rire en poésie pour le prochain Traversier ?<br /> Bises<br /> Anne
W
Un fable avec une belle morale contre la vanité du monde !<br /> Bien à vous<br /> Warten
Répondre
P
Merci de votre visite.<br /> Le monde de l'apparence prédomine trop souvent !<br /> Au plaisir<br /> Anne
P
Bonsoir Parisianne,<br /> Voilà qui est fort bien dit, et avec un style qui me plait bien, très léger, ce qui donne du rythme à votre récit.<br /> Une belle petite fable que, comme le sous-entend Jill, La Fontaine aurait pu faire sienne.<br /> Vous voyez bien que vous devez écrire, ne pas hésiter, ce que vous faites est très intéressant. Alors n'hésitez plus et lancez vous.<br /> Bonne soirée Parisianne
Répondre
P
Bonsoir Pascal,<br /> Merci de vos encouragements, j'essaie et je m'amuse avec ces petits jeux qui n'ont que la prétention de secouer les neurones !<br /> Au plaisir de vos visites<br /> Amicalement<br /> Anne
J
Eh eh Parsianne... les froufroutantes dans l'orage ne sont plus belles à voir... la petite églantine comme le roseau de la fable a tenu bon... ;-) bravo, j'aime beaucoup... Bises, jill
Répondre
P
Merci Jill de vos lectures fidèles.<br /> Un petit jeu qui se prêtait à la légèreté :)<br /> Bonne journée<br /> Bises<br /> Anne