Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Beauté simple

14 Janvier 2013, 15:36pm

Publié par Parisianne

Beauté simple

Quelques larmes pour un trésor,

Diamants éphémères.

Voir les commentaires

Les Ptits bonheurs

14 Janvier 2013, 15:11pm

Publié par Parisianne

Il y aura sur ces pages une rubrique consacrée aux Ptis bonheurs, ces petites choses qui attirent le regard, retiennent l'attention et contribuent à la beauté du quotidien pour créer de grands bonheurs !

Les oiseaux du jardin, ou d'ailleurs, font partie de ces petits bonheurs que j'aime observer mais ce pourrait tout aussi bien être un caillou, un nuage ou une fleur sauvage.

Peu importe, l'essentiel est d'y trouver du plaisir.

 

 

Les Ptits bonheurs

Ouvrons donc le bal des Ptits Bonheurs avec cette petite mésange à longue queue en visite au jardin.

Cette adorable petite mésange se déplace en groupe, et il est facile d'observer que lorsque l'une change de branche les autres la suivent sans tarder. On les verra souvent accrochées la tête en bas à l'extrémité d'une branche.

J'ai eu une chance inouie, celle-ci, peut-être plus curieuse, s'est installée juste derrière la fenêtre.

Un ptit bonheur à saisir sans hésiter !

Les Ptits bonheurs

Voir les commentaires

Le nez en l'air

13 Janvier 2013, 14:16pm

Publié par Parisianne

Le nez en l'air

Nous étions, il y a quelques temps, allés musarder à Chaalis, au coeur de la forêt d'Ermenonville près de Senlis, mais je n'avais pas poursuivi le partage des découvertes faites dans ce bel endroit.

Je vous invite donc aujourd'hui à lever les yeux pour admirer les décors sculptés de la chapelle abbatiale, réputée également pour ses fresques du Primatice dont je vous montrerai prochainement quelques images.

Je vous laisse admirer le surprenant bestiaire.

Le nez en l'air
Le nez en l'air
Le nez en l'air
Le nez en l'air
Le nez en l'air
Le nez en l'air
Le nez en l'air
Le nez en l'air
Le nez en l'air

Voir les commentaires

La vérité sur l'affaire Harry Quebert

10 Janvier 2013, 20:53pm

Publié par Parisianne

Il est presque impossible de ne pas avoir entendu parler de ce livre du jeune et sympathique auteur Suisse Joël Dicker.

Grand Prix du Roman de l'Académie française, finaliste du Goncourt et Goncourt des lycéens, cet imposant volume occupe la scène littéraire depuis quelques semaines déjà. L'auteur est reçu dans de nombreuses émissions et son livre déchaîne toutes les passions, allant des plus grandes louanges aux plus acerbes critiques.

Je resterai plus modérée. Je me pose souvent cette question de la critique. Qui sommes-nous pour démolir un texte que nous n'avons pas aimé si certains y ont trouvé du plaisir ? Qui sommes-nous pour vanter haut et fort les mérites d'un autre que beaucoup trouveront assommant ? Les avis ici évoqués ne sont que les miens, je n'ai pas la prétention de vouloir imposer mon point de vue à quiconque.

Ce livre, j'ai pris un certain plaisir à le lire, même si le style m'a semblé un peu pauvre et qu'à force de rebondissements il m'est arrivé, sur la fin, d'avoir hâte que l'histoire s'achève. Vous me direz que ce n'est pas très positif comme entrée en matière ! Cependant, il n'est pas possible de nier que lorsqu'on entre dans ce bouquin, on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Joël Dicker dans son roman met en scène un jeune écrivain en manque d'inspiration qui va se réfugier chez son maître, lui-même écrivain célèbre. Or, il se trouve que le cadavre d'une très jeune fille est découvert dans le jardin de celui-ci, immédiatement accusé de meurtre. Le narrateur va trouver son inspiration dans cette sordide histoire et mener une enquête qui va le conduire à explorer sérieusement le passé de son mentor mais aussi la vie apparemment paisible des habitants de la petite cité américaine où se déroulent les faits.

L'auteur joue habilement de la mise en abyme de sa propre histoire avec celle de ses deux principaux protagonistes. C'est habilement contruit. Si vous avez envie d'un agréable moment de lecture, n'hésitez pas, à condition d'être patient, le roman ne fait pas loin de 700 pages tout de même !

On trouve à la fin cette petite phrase par laquelle je concluerai mon propos : "Un bon livre [...] est un livre que l'on regrette d'avoir terminé ". Totalement d'accord avec cette idée, il m'arrive de me sentir orpheline et désemparée en fermant un livre. Ce ne fut pas le cas cette fois même si je le répète, la lecture a été plaisante.

La vérité sur l'affaire Harry Quebert

Voir les commentaires

Des pensées pour Rodin

10 Janvier 2013, 11:28am

Publié par Parisianne

Le ciel n'avait pas cette limpidité hier pour la nocturne du Musée Rodin.

Une petite pluie très fine, très pénétrante, chatouillait la nuit et le Penseur endormi. Pourtant, quelques visiteurs attardés pacouraient les salles du musée alors que d'autres attendaient patiemment l'ouverture des portes de l'auditorium pour s'apprêter à savourer une mise en mots de La Porte des Enfers.

Au programme de cette soirée de lecture, "le jardin des supplices", un regard posé sur le travail du sculpteur à travers les textes qui l'ont inspiré comme Dante et de sa Divine comédie ou encore Baudelaire et ses Fleurs du Mal.

Des textes d'Octave Mirbeau, de Rainer Maria Rilke, des mots de Rodin lui-même pour faire vivre cette oeuvre qui l'a occupé une grande partie de sa vie et réunit plusieurs de ses plus célèbres sculptures.

Des lectures portées par Charles Gonzales et Pierre Santini dont le talent a fait vivre pendant une heure les quelques deux cents sujets de la porte.

 

 

Des pensées pour Rodin
Des pensées pour Rodin

Voir les commentaires

A nouvel an nouvel élan

9 Janvier 2013, 09:03am

Publié par Parisianne

Parisianne musarde

et s'offre un nouvel élan pour vous souhaiter
une bonne et heureuse année 2013
.

Un peu de changement ne peut pas nuire. 

Parisianne poursuit sa route en vous invitant à la suivre dans ses musardises !

Les deux blogs ne feront plus qu'un pour vous offrir un espace de promenade à travers des thèmes qui me sont chers. 

En images et en mots nous poursuivrons nos échappées à Paris ou ailleurs. Nous partagerons mes découvertes en matière de livres, de spectacles, d'expositions, de musique aussi.

Un seul objectif, le plaisir !

 

A nouvel an nouvel élan

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 50 51