Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

D'aussi vastes déserts, Alain Emery

17 Juin 2013, 05:39am

Publié par Parisianne

D'aussi vastes déserts, Alain Emery

Rien de tel qu'une belle journée ensoleillée pour traverser d'Aussi vastes déserts d'Alain Emery et emboîter le pas à un auteur qui ne peut absolument pas dire, à l'instar d'un de ses personnages : "En ce temps là je n'avais pas l'oeil fin et je ne gardais pour point de mire que le bout de mon nez." 

Alain, c'est tout le contraire, il a l'oeil et regarde bien au-delà du bout de son nez pour scruter non seulement l'horizon de sa Bretagne mais aussi les âmes des plus pures aux plus noires, des plus sincères aux plus fourbes. Cette finesse d'observation lui donne un réel talent de portraitiste mais ne vous y trompez pas, il ne vous dépeindra pas seulement un joli minois, il vous fera ressentir l'émotion de la rencontre, "ces émotions […] qui ressemblent peut-être à celles qui étreignent le coeur fruste des géants quand ils parviennent à ouvrir, avec leurs gros doigts, de minuscules boîtes à musique."

Hommes, femmes, pauvres ou puissants apparaissent dans toutes leurs splendeurs, dans toutes leurs faiblesses. Et quand il quitte un instant la nature humaine, Alain Emery dresse un décor avec le même talent, "Par-dessus son épaule, j'aperçois le ciel de Paris. C'est un bon gros père en culottes de velours dont la plume s'échappe comme d'un édredon décousu. Il y a bien cette menace de suie qui court d'un toit à l'autre et ces liserés de plomb sur le biais des fenêtres, mais c'est la paix qui l'emporte malgré tout."

 

Dans ce recueil de 7 nouvelles, Alain nous embarque en faisant parler ses narrateurs à la première personne. Témoins privilégiés de tranches de vie, ils racontent des histoires, souvent tragiques, parfois surprenantes mais toujours émouvantes. Nous devenons les auditeurs attentifs.

En plein coeur de Paris, à l'ombre du Panthéon ou accroché à une falaise, chaque nouvelle est une aventure, une plongée dans l'écriture très imagée d'Alain Emery, pour notre plus grand bonheur.

N'ayez aucune crainte, si les déserts sont vastes, il fait vraiment bon s'y perdre.

 

Vous voulez un autre avis, c'est chez Eireann Yvon 

 

Alain Emery, D'Aussi vastes déserts - La Tour d'Oysel 14€

Le site internet de la Tour d'Oysel rencontre quelques soucis, pour commander : 

george.paita@orange.fr

 

 

 

 

D'aussi vastes déserts, Alain Emery
Commenter cet article
P
Bel article que l'auteur mérite bien !
Répondre