Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Square de la place des Martyrs juifs du Vélodrome d'hiver

20 Mars 2021, 21:49pm

Publié par Parisianne

Square de la place des Martyrs juifs du Vélodrome d'hiver

Nous sommes ici à deux pas de l'emplacement du Vélodrome d'Hiver, qui reste aujourd'hui gravé dans nos mémoires en raison de la terrible rafle des 16 et 17 juillet 1942 ; plus de treize mille personnes dont un tiers d'enfants entassés là, pendant plusieurs jours, dans des conditions horribles avant d'être déportés à Auschwitz.

 

Square de la place des Martyrs juifs du Vélodrome d'hiver
Square de la place des Martyrs juifs du Vélodrome d'hiver
Square de la place des Martyrs juifs du Vélodrome d'hiver

Aujourd'hui, un square qui longe la Seine et sous lequel passe le RER a été aménagé en mémoire de ces victimes de la barbarie. Une sculpture très expressive du Walter Spitzer et de l'architecte Mario Azagury en est le coeur.

Il y a non loin de là un jardin mémorial des enfants du Vél' d'Hiv'.

Le site en bord de Seine, malgré la modernité froide de l'environnement de tours est émouvant.

Il y a dans de nombreux jardins parisiens des stèles en verre sur lesquelles sont gravés les noms des enfants déportés, c'est toujours bouleversant de lire ces noms de très jeunes enfants au détour d'une flânerie. 

 

Commenter cet article
Q
Ce sont des périodes bien noires de notre histoire... hélas !
Passe une douce journée, Anne, je t'embrasse.
Répondre
P
Les pauvres...
J'ai vu Auschwitz, je m'attendais à l'horreur et c'était encore loin de ce que j'avais imaginé...
Pour qu'on ne les oublie jamais...
Répondre
P
C'est vrai, ne jamais oublier. Et pourtant, nous constatons chaque jour que l'histoire est un triste recommencement.
E
Ne jamais oublier ces heures épouvantables de notre histoire...
J'imagine que tu as lu "Des gens très bien" d'Alexandre Jardin où il révèle l'implcation de son grand-père dans cette rafle ?
Répondre
P
Et bien non, je ne l'ai pas lu et je le note, merci eMmA,
Je t'embrasse