Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Natsu Miyashita, Une forêt de laine et d'acier

12 Février 2021, 19:00pm

Publié par Parisianne

Natsu Miyashita, Une forêt de laine et d'acier

Le spectacle de la beauté continuait de m’impressionner. Je demeurais interdit devant les arbres, la montagne, le passage des saisons. C’était, je le savais à présent, ce que l’on appelait la beauté. J’en éprouvais un sentiment de libération. J’étais devenu capable d’identifier à tout moment ce qu’il convenait de qualifier de « beau ». [...] Il me semblait porter en moi un coffre à trésor, dont il me suffisait de soulever le couvercle. [...]
Si le piano était capable, miraculeusement, de faire ressortir la beauté tapie dans l’ombre pour me la rendre audible, alors j’acceptais volontiers de m’en faire le serviteur.

Un roman japonais ! Vous verrez qu'il y a en beaucoup dans mes lectures de ces derniers mois. Ce n'est pas une nouveauté mais il est vrai que j'en ai lu plus qu'à l'accoutumée. Celui-ci est superbe sur un jeune accordeur de piano. Beaucoup de poésie toujours, un rapport très particulier à la nature et un attachement à la famille sont parmi les thèmes les plus fréquents. 

Commenter cet article
P
Coucou,
J'ai lu plusieurs romans japonais également ces derniers mois, ils furent de bonnes surprises!
Bises samouraï
Répondre
P
Bonsoir Pierrette, ou c'est souvent beau et délicat.
Bises parisienne !
E
Bonjour Anne. Je ne connais pas cet auteur mais ce que tu en dis donne envie d'en savoir plus
Répondre
E
J'ai beaucoup aimé ce livre poétique, d'une grande finesse et d'une belle érudition sur l'art d'accorder les pianos. Je n'aurais jamais cru qu'il était possible d'écrire tout un livre sur ce sujet !
Nos goûts se rejoignent souvent, chère Anne.
Bonne fin de semaine à toi.
Répondre
P
Je crois bien que c'est toi qui m'a soufflé ce titre !
Je t'embrasse