Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les musardises de Parisianne

Promenade au jardin

28 Avril 2015, 21:38pm

Publié par Parisianne

Promenade au jardin

Mais pas n'importe quel jardin, il s'agit du Jardin Albert Khan, à Boulogne. Vous qui passez ici régulièrement, vous savez que la nature est une de mes sources d'émerveillement. J'aime les fleurs, les oiseaux, les plantes, les arbres, je suis donc toujours curieuse de la découverte de jardins ou d'espaces naturels, d'ailleurs, souvenez-vous, nous avions visité les Jardins de Valloires, et la réserve naturelle de la Baie de Canche et bien cette fois, nous irons au coeur de la ville, à quelques minutes de Paris et de Saint-Cloud, dans une propriété aménagée à partir de 1890 par Albert Khan, le jardin sera pris en charge dès 1994 par le paysagiste Eugène Deny

Promenade au jardin

D'abord locataire, Albert Khan va acquérir l'hôtel particulier qu'il habite ainsi que les parcelles attenantes jusqu'à constituer un jardin de près 4 hectares pour s'adonner à son goût pour l'horticulture et créer un jardin dit "de scènes", en vogue au XIXe siècle. Chaque scène faisant référence aux courants de l'art des jardins : style régulier dans le jardin français, paysager dans le jardin anglais ou encore japonisme dans le jardin japonais. 

Profondément humaniste, Albert Khan nourrit l'espoir de paix entre les peuples et considère que le meilleur moyen de s'entendre étant de se connaître, l'art des jardins fait partie de cette connaissance.

Promenade au jardin

Ruiné par la Crise de 1929, Albert Khan voit sa propriété sur le point d'être morcellée mais des admirateurs de son oeuvre incitent le département de la Seine à en faire l'acquisition. Albert Khan n'est plus propriétaire de sa maison mais en conserve l'usufruit jusqu'à sa mort en 1940.

 

 

Muscaris

Muscaris

Le jardin s'articule donc en sept espaces :

le Jardin japonais, conçu par le paysagiste Fumiaki Takano a été créé en 1989 à l'emplacement du jardin initial dont il ne reste que quelques vestiges. Il a été pensé comme une allégorie de la vie d'Albert Khan.

le village japonais, composé d'une maison de thé et de maisons traditionnelles, ce jardin représente une partie de l'Asie chère au propriétaire des lieux où mousses, rochers, azalées rivalisent de contrastes.

le jardin anglais, conserve le charme naturel propre à ce genre particulier.

la forêt vosgienne, souvenir de l'enfance d'Albert Khan né dans le Bas-Rhin 

la forêt dorée, dont le nom vient des bouleaux pleureurs qui se parent de jaune d'or à l'automne

la forêt bleue et le marais, réunissent des arbres d'Amérique et d'Afrique,

Et au coeur, le jardin à la française, conçu par les paysagistes Henri et Achille Duchêne (et oui, un nom prédestiné) met en scène une roseraie-verger qui plus tard en saison doit être absolument magnifique.

 

 

Dame de onze heures, ornithogale en ombelle

Dame de onze heures, ornithogale en ombelle

Azalées

Azalées

Voilà un lieu enchanteur où je vous invite à vous arrêter si vous passez dans le coin. Petit bémol, le bruit de la ville est partout présent et il faut faire preuve de volonté pour l'oublier mais la promenade offre de jolies surprises, tel cet Arbre aux mouchoirs, ou encore cette Dame de onze heures venue s'installer en douce au milieu des muscaris, mais aussi des arbres magnifiques, érables colorés, cèdres ou épicéas rivalisant de majesté.

Chaque saison doit apporter son lot de surprises, des textures à donner le frisson quand on pose la main sur les vieux arbres, des couleurs chaudes comme un regard, des parfums qui soudain vous surprennent aussi sûrement qu'un baiser dans le cou.

 

Toutes les informations sont sur le site internet Musée Albert Kahn, l'homme lui-même vaut qu'on se penche sur sa vie, proche d'Henri Bergson et Auguste Rodin, créateur de nombreuses fondations avec pour seul but de favoriser le dialogue entre les hommes sans jamais chercher à se montrer, un homme bon tout simplement.

 

« J’ai beaucoup voyagé, j’ai beaucoup lu et j’ai connu tous les grands hommes de mon époque […] ; ce que j’ai cherché, c’était le chemin de la vie et les principes de fonctionnement ; or, plus j’ai avancé dans la vie et plus j’ai vu la hardiesse et l’extrême difficulté de cette tâche […] Essayer de tâcher d’y arriver, reste le plus noble devoir de l’homme. » Albert Kahn 15 août 1938

 

Arbre aux mouchoirs

Arbre aux mouchoirs

Commenter cet article

Martine 19/05/2015 08:26

Bonjour Anne,

Nous nous rejoignons dans l'amour des mots, de l'art et de la nature
Quel merveilleux jardin. Je crois l'avoir déjà visité sur un autre blog. Dommage que ce soit si loin de chez moi.
La "dame de 11h" s'est invitée cette année dans mon petit jardin de 400 m2.
Merci pour cette balade si agréable
Bises
;)

écureuil bleu 09/05/2015 22:20

Bonsoir Anne. Merci pour la présentation de ce merveilleux jardin. Bisous

virjaja 06/05/2015 09:37

quel beau jardin, merci! gros bisous Anne. cathy

Rebecca G. 04/05/2015 11:23

Vous êtes venue me rendre visite avec Eglantine, vendredi dernier, je vous rends la pareil! ;)
C'est un véritable plaisir des yeux, un enchantement, ce jardin...! Dommage que j'habite trop loin, j'y serais allée volontiers, moi qui aime tant la nature.
Merci de ce partage, c'est magnifique!
Bien à vous,
Reb
lefildargent.over-blog.com

philae 30/04/2015 16:43

que du bonheur

Parisianne 30/04/2015 17:09

Mais c'est un bonheur aussi de te retrouver Philae :)
Bienvenue ici et à très bientôt !
Anne